Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site
Site gratuit créé sur

Mon histoire

Née en Bourgogne en Saône-et-Loire, et ayant une famille aux quatre coins de la France et en Suisse, j'ai fait le choix de découvrir diverses régions, divers univers, de débuter ma vie familiale en Lorraine, région de naissance de mon époux, où sont nés mes deux garçons, avant de venir m'installer en Lozère. Une soif de nature, d'un cadre de vie préservé et le désir d'un retour à une vie plus respectueuse de l'environnement, mais surtout la nécessité d'un milieu plus sain pour la santé fragile des enfants, ont été les éléments déterminants de ce changement de lieu de vie. Le choix de la Lozère, et des Cévennes, a été évident par rapport à ces différents critères.

Ce projet trouve son origine d'une part dans mon besoin de reconversion professionnelle. J'ai quitté mes fonctions de professeur des écoles l'été 2019, l'évolution du métier d'enseignante ne correspondant plus à ce pourquoi j'avais choisi de le faire.

D'autre part, ce projet est depuis longtemps dans notre tête à mon mari et moi. Déjà en Lorraine, Julien avait très envie de se lancer dans une telle aventure. Notre goût pour la bière, et surtout pour les bières artisanales, mais aussi l'envie de créer de nos propres mains les produits que nous consommons, étaient des moteurs de ce projet. Faire un métier avec plaisir, curiosité, renouvellement, inspiration créative et maîtrise de gestes techniques, nous paraissait un objectif professionnel évident pour les années qui allaient suivre. Après notre arrivée en Lozère, ce désir de changement de vie est devenu plus pressant.

Il ne restait plus qu'à franchir le pas...

Mes locaux

C'est dans notre maison, au sous-sol, que je fais mes premiers pas comme "brasseuse". Dans un premier temps j'observe et rencontre les brasseurs locaux qui m'apprennent les techniques, me conseillent dans le choix du matériel, je lis des ouvrages spécialisés, et expérimente un maximum sur de petites quantités, puis sur de plus grandes... Moi qui adore faire la cuisine, des confitures...je trouve beaucoup de similitudes et prends beaucoup de plaisir à acquérir l'art de faire de la bière! Mon goûteur aussi d'ailleurs;-) ...

Après ces différentes expériences, je commence à maîtriser les étapes de fabrication et mets au point mes recettes, et suis enfin prête à l'automne 2019 à produire mes bières.

A l'automne 2020, je déménage dans de vrais locaux, construits par la communauté de communes, à l'Ayrolle, toujours à Ventalon en Cévennes, et augmente ainsi mes capacités de production, et la qualité de mes bières, avec du matériel plus adapté à mes besoins. (unité de brassage en 5hL)

Mes valeurs

J' utilise des ingrédients de qualité, d'origine biologique et/ou locale, que je choisis avec soin. (même si mess bières ne sont pas "certifiées" bio, étant données les contraintes, notamment financières, de la certification bio)

Je fais attention à l'utilisation de l'eau, je réutilise un maximum l'eau de refroidissement par exemple.

Je minimise l'utilisation de produits chimiques, grâce à la désinfection par la vapeur.

Les déchets sont revalorisés: les drèches (céréales, malt, ayant servi à brasser la bière et qui devient un déchet après la filtration) servent à nourrir nos animaux (poules, lapins, moutons), et une petite partie est même la base de fabrication de mes biscuits ("cookies aux drèches" et "Apér'aux drèches").

La réduction des déchets est au centre de mon processus de fabrication, y compris dans le refus d'utiliser du plastique, c'est pourquoi mes paniers ne sont pas emballés dans un film, mais livrés bruts ou dans un sac en papier, tout comme les biscuits qui sont contenus dans un sachet en PLA (bio plastique issu d'amidon). Je fais très attention à la provenance de mes contenants et essaie au maximum de privilégier le bois, le papier, le carton, et d'origine la plus locale possible.

Le malt m'est fourni par "La malterie occitane", installée près de Toulouse (qui complète sa production par du malt belge), je travaille avec un fournisseur de Nîmes pour mes cartons, l'impression des étiquettes se fait en Dordogne, le verre des bouteilles est français...l'approvisionnement en houblon est le plus compliqué si je veux travailler en bio, puisque les productions françaises sont insuffisantes, mais je fais partie d'un groupe de réflexion local sur ces problématiques pour progresser dans ce domaine.

Ma production doit avant tout être la plus respectueuse possible de l'environnement, et de la culture cévenole.

C'est pourquoi j'ai à coeur d'avoir un lien avec les Cévennes et la culture occitane dans mes bières: langue occitane, ingrédients locaux (châtaignes, bruyère, myrte, framboises...), représentation imagée de chaque bière par un animal de nos forêts ou de notre patrimoine (l'âne emblématique depuis le voyage de Stevenson dans les Cévennes, la genette, mammifère nocturne aux airs de panthère très commun ici, le marcassin, le blaireau...).

La fabrication de manière artisanale de mes bières est le point central, et couvre toutes les étapes du processus, ou en partie: plantation et récolte de houblon (complétée par du houblon acheté), élaboration des recettes, fabrication de la bière, mise en bouteilles, etc... Et les dessins qui figurent sur chaque bière sont dessinés au crayon par moi, et mis en lumière et en étiquette par le travail expert de Christine Beau, graphiste d'une vallée cévenole voisine (St Germain de Calberte)